Site reservé aux femmes, aux hommes et aux couples adeptes du mélangisme et de l'échangisme à Rouen : echangixme.fr

Déjà membre ? Cliquez-ici

Rencontre et annonces libertines

Une libertine cherche des rencontres à Rouen ou en Haute-Normandie.

Annonces Echangistes : site reservé aux femmes, aux hommes et aux couples adeptes de tous les plaisirs du sexe.

Que vous soyez cokin ou cokine hétéro, bisexuelle ou bisexuel, homosexuel ou lesbienne, voyeur, mélangiste, amateur de parties fines, vous trouverez sur echangixme des milliers d'annonces de rencontres coquines diffusées par des couples, des femmes ou des hommes échangistes ou mélangistes dans le 27 - Eure et le 76 - Seine-Maritime.
Ce site de rencontres échangistes par affinités libertines vous permets de faire des rencontres libertines par le biais des annonces dans votre région, et du module de tchat et de dialogue en direct avec les autres membres libertins. Sur ce site l'inscription est gratuite.



Christelle libertine de rouen dont le mari est adpete du candaulisme  

Christelle est une belle libertine expérimentée de 46 ans .

Elle vit à Rouen avec son mari Yvan .

Ils forment un couple équilibré. Lui est adpte du candaulisme. Son plaisir est intense lorsqu'il regarde Christelle prise devant lui par d'autres hommes capables eux aussi de la faire jouir. Ils fréquentent assidûment les clubs de Rouen et des environs et participent volontiers aux soirées privées.

Ils se sont inscrits sur votre site de rencontres libertines dont tout le monde parle pour voir ses petites annonces : clique ici pour voir leur fiche complète.

Le lien pour voir une photo de Christelle en gros plan est ici


Site dealer des rencontres changistes

Rencontre libertine

Vous êtes à 3 clics de rencontres très coquines !!
Aujourd'hui : 42% de libertines sur le site !

Des milliers de couples libertins sont sur echangixme.fr...

Sur la route du libertinage et des plaisirs coquins

Quelques libertines en ligne en ce moment :


Ces hommes cherchent des contacts avec des couples ou des femmes seules :

Le Candaulisme

Le candaulisme est une pratique sexuelle dans laquelle l'homme ressent une excitation en exposant sa compagne ou une image de celle-ci à d'autres hommes. Par extension, on parle aussi de candaulisme lorsque des rapports sexuels ont lieu entre une femme et un ou plusieurs hommes, devant le regard consentant et demandeur du partenaire exclusif de celle-ci ; cette pratique se distingue cependant du cuckolding par l'absence de besoin d'humiliation du partenaire voyeur. Le candaulisme n'implique pas non plus la réciprocité de la pratique de l'échangisme.
Origine [modifier]

Le terme vient de la légende du roi de Lydie (Asie Mineure, antiquité), Candaule, dont il existe plusieurs versions. Une première version rapporte que Candaule tua sa femme après que celle-ci eut refusé de marcher nue devant ses soldats.

Une autre version, rapportée par Hérodote, diffère sensiblement : selon Hérodote, le roi Candaule trouvait sa femme plus belle que toutes les autres. Sans cesse, il vantait à Gygès, officier de sa garde du corps, les charmes de son épouse et un jour, il l'invita à se convaincre, de visu, de la beauté de celle-ci. Gygès refusa l'offre mais le roi insista. Dissimulé derrière la porte de la chambre nuptiale, Gygès assista au coucher de la reine. Mais, au moment où il s'esquivait, la souveraine l'aperçut. Feignant de n'avoir rien remarqué et persuadée que son mari avait voulu l'humilier, elle jura de se venger. Le lendemain matin, elle convoqua Gygès et lui offrit l'alternative d'être exécuté ou de tuer Candaule, de s'emparer du trône et de l'épouser. Gygès refusa l'offre de la reine, puis, devant l'inutilité de ses efforts, il résolut de tuer Candaule. La reine le cacha à l'endroit où il s'était dissimulé la veille ; Candaule mourut, poignardé par Gygès durant son sommeil. Quand il fut installé sur le trône, Gygès se heurta à des adversaires. Ceux-ci acceptèrent de soumettre le cas à l'oracle de Delphes. L'oracle confirma Gygès dans sa royauté. Le recours à l'oracle delphien est historique : on sait qu'en témoignage de reconnaissance Gygès fit don au sanctuaire de Delphes d'objets d'or et d'argent.

Source : Wikipédia



Echangisme dans votre Ville


Echangisme par Régions Echangisme par Dpartements Navigation

Les sites du réseau

Copyright © 2003-2015 - Assinie. Tous droits réservés - € webmasters € - - Retrouvez-moi sur Google Plus